Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Articles Récents

Pages

23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 10:49
undefined
  
                                                                                        Film chinois de Feng Xiaogang (2006)
                                                                                        Genre : wu xia pian , drame
                                                                                        Avec : Zhang Ziyi , Daniel Wu
                                                                                        Durée : 2h11

Résumé : L'Empereur, l'Impératrice, le Prince, le Ministre et le Général se rendent à un banquet organisé la nuit et où chacun aimerait voir mourir ses ennemis...


undefinedThe banquet est une adaptation libre de Hamlet . En lisant le résumé , j'ai tout d'abord cru avoir affaire au film la cité interdite, mais en voyant Zhang Ziyi sur l'affiche, j'ai bien compris que c'était pas le même. Et pourtant, bonjour les ressemblances ! L'histoire de l'impératrice qui complote contre son époux en est le parfait exemple, étant au centre de l'histoire. Contrairement à la cité interdite , qui n'était pas certes exempt de défauts, mais tout de même intéressant, j'ai trouvé The Banquet de faible intérêt. Le majeur problème c'est que c'est trop lent et long. Classé wu xia pian , il s'agit plus en réalité d'un drame intimiste , et je me suis ennuyée. Zhang Ziyi est habituellement une bonne actrice, mais là elle m'a légèrement déçue. L'histoire se raprochant sur plusieurs points de La cité interdite, j'ai eu l'impression de voir un remake de celui-ci, et c'est un peu normal, puisque tous deux s'inspirent de la même oeuvre. Autant dire que je n'ai pas vu de grand intérêt dans ce film , et j'ai du accélérer plusieurs scènes pour ne pas m'endormir. Là où La cité interdite misait tout sur la beauté visuelle , la couleur dorée étant prédominante, The banquet a des décors plus classiques, avec une prédominance de la couleur rouge.
The Banquet est au final un film assez décevant. C'est un drame intimiste, avec quelques scènes d'action mais si vous cherchez du dynamisme passez votre chemin. Pour ma part ce n'est pas ce qui m'a le plus dérangé (sinon je sens qu'on va me dire que je n'aime pas les films lents), c'est juste que l'histoire était inintéressante, et pour ma part du déjà vu.


Note : 9/20

Partager cet article

Repost 0
Published by sophcaro - dans drame
commenter cet article

commentaires

slimdods 03/06/2007 12:21

dsk de te repondre que maintenant Raindrop, trop de taf au taf lol.Bon je comprend d'un certain coté ton point de vue.., mais ensuite ça dépend réellement ce que l'on est en droit d'attendre en tant que spectateur. Le secret... est certes visuellement et techniquement très abouti, tout comme la photographie décidemment sublime, mais je trouve ça aussi très plat. Les 20 premières minutes que tu mentionnes sont magnifiques, mais ça tombe un peu de nulle part, comme un cheveux sur la soupe, la démonstration technique est là puis après ?  Sur les combats, dire que Le secret ... sert de départ aux combats dans les forêt de Bambou, permet moi d'en douter, Des films tel que Stormrider et même des films de la shaw (j'en oublie beaucoup hein, voir des chambaras des 60's 70's aussi en principe) ont déja des duels dans des forêt de bambou! Non, le secret .. n'invente rien, puis les combats, malgré des passages excellents, sont souvent entachés de défaut (tiens, les soldats se dandinant dans les arbres, ridicule, par exemple, alors que Shinobi arrive sans mal a montrer des déplacements avec des personnages gérer leurs environnement.). Rapellons que The Banquet n'est pas un film d'art martiaux théatrale, mais un film théatrale Hamleteux avec quelques scène de combat (d'ailleurs la première, très lente et sublime, montre le style avec élégance). Sa prétention n'est pas la même du tout, et c'est ça que je vois en premier dans un film, Le secret veut nous émouvoir mais n'y arrive pas (mdr Andy Lau qui crie sa douleur), veut nous divertir (bon il y arrive quand même, avec 1001 ralentis qui sont, à un moment donné pompeux)), puis veut offrir un scénario solide (non, c'est nul). The Banquet n'a pas la même approche, et vu la prétention différente des deux dilms, je ne peux que préférer The Banquet aux Secret...!M'enfin j'arrête car je tourne en rond! on sera pas d'accords mais je préférai détaillé un peu plus mon point de vue!sur ceux, bon week end à tous!

raindrop 31/05/2007 16:29

C un euphémisme de dire que c'est un honnete divertissement: Les films d'actions qui ont suivi ont comme par hasard tous ou presque eux leur combat dans une foret de bambou. Même le navet Dead or alive qui va surement axer sur ses combats en a une. le banquet ne fait pas exception.C'est dire l'influence du Secret...Baclé? le mot est trop fort. Sur le plan du scénar, OK.Mais les 20 premières minutes dans la maison des pivoines est anthologique: la composition des couleurs alliée à une ambiance sonore fouillée et une zhang zhiyi Yummy.non décidément on risque de ne pas être d'accord.

slimdods 31/05/2007 10:44

Bon, les poignards volants est un honnêtes divertissement d'un soir, mais c'est tout perso, trop de baclage à mes yeux, aucune émotion, rien, juste quelques bonnes scènes et encore ... et un visuel magnifique....m'enfin bon, les goûts et les couleurs ;)

raindrop 30/05/2007 01:00

toutes façons, ya pas bcp d'adaptation d'hamlet qui tienne la route.pas d'accord, le secret.. a beau avoir bcp de défaut notamment de scénario, le traitement des couleurs et les scènes de combats sont à couper le souffle.Rien a voir avec le statique et monochrome, Banquet.

slimdods 28/05/2007 12:38

tout dépend du public, les adorateurs du style théatrâle seront aux anges.Perso, j'ai trouvé ce film plutôt sympa, bien au dessus des bouses comme Wu Ji et Les secrets des poignards volants.