Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Articles Récents

Pages

3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 14:58



Film philippin de Connie Macatuno (2006)
Genre : romance, drame
Avec : Mylene Dizon (Rome), Andrea Del Rosario (Juliet), Rafael Rosell (Marc)
Durée : 2h15



L'histoire : Juliet et Marc filent le parfait amour. Juliet n'hésite  donc pas une seconde quand ce dernier la demande en mariage. Elle fait alors appel à Rome pour s'occuper des compositions florales de l'évènement à venir.  Il ne faut pas longtemps avant que les deux jeunes femmes deviennent vite complices. Mais cette amitié ne sera pas au goût de Marc qui sent sa bien-aimée s'éloigner progressivement de lui...  


Critique : Non, il ne s'agit pas d'une faute de frappe. Ici les deux personnages principaux s'appellent bien Rome et Juliet, et on a compris, le parallèle est voulu avec l'histoire d'amour des deux amoureux transis de Vérone. Les ressemblances ne s'arrêtent pas au nom du film, mais elles sont au fond plutôt minces. Ce film est une romance lorgnant sur le dramatique à plusieurs reprises, mais ne virant jamais au tragique. Ouf. S'il y a par contre une ressemblance notoire avec un autre film c'est avec la comédie romantique britannique Imagine me and You, dont certains passages du film sont un quasi copie/coller. Pour mon premier film philippin, je dois dire que j'étais agréablement surprise. L'image est belle, la musique bien choisie et les acteurs vraiment très bons. Le duo d'actrices est superbe et l'alchimie évidente. La réalisation est par contre un peu  spéciale, et certains choix scénaristiques contestables.

Tout d'abord, les deux jeunes femmes nouent très vite une forte amitié, mais on n'en voit pas vraiment les étapes. En quelques minutes à peine on nous les présente comme les meilleures amies du monde, et ce manque de développement surprend. Ça va vite. Très vite. Ce qui est un paradoxe avec le début du film qui a par contre du mal à décoller pendant les 30 premières minutes. N'aurait-il pas été mieux de réduire le temps imparti à la présentation des personnages ?

Ensuite, certaines décisions de Juliet vers la fin du film étonnent. La pression sociale est forte,  et elle est prête à faire des choix pour apparaître le plus rangé possible aux yeux de la société. Cependant, en même temps, elle ne renie pas ses sentiments. Drôle de paradoxe, qui aura de quoi faire sourciller. Les dernières minutes du film sont d'un suspens insoutenable, mais finalement la meilleure fin est choisie. Cette dernière est d'ailleurs plutôt ambigüe, si on s'arrête avant le générique. Une erreur. Une petite scène essentielle se cache dans les crédits.

Au final Rome and Juliet est un bon film, qui ne manque pas de qualités pour nous faire passer une très agréable soirée. Certes il copie sans vergogne certains passages de la comédie romantique britannique Imagine me and you, mais rien qui ne choque le spectateur. Ce n'est pas un remake, et il sait très bien s'en démarquer. C'est drôle, triste, émouvant et surtout, interprété par un duo d'actrices impeccable. A voir.


Note : 15/20 

Partager cet article

Repost 0
Published by sophcaro - dans romance
commenter cet article

commentaires