Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Articles Récents

Pages

21 septembre 2006 4 21 /09 /septembre /2006 09:58

 undefined

Film HK de Andrew Lau - 1998
Genre : action , fantastique
Avec : Ekin Cheng , Aaron Kwok
Durée : 1h50

 

Résumé : Cloud et Wind ont tous deux été élevés et entraînés par Conqueror. Ce dernier a tué leurs parents et souhaite régner en maître absolu sur le monde des arts martiaux. Sa fille unique, Charity, tombe amoureuse des deux jeunes guerriers...

 

undefinedMa critique : The Stormriders tente de "copier" la légende de zu sorti plusieurs années avant, dont les effets spéciaux avant guardistes avaient surpris tout le monde. Plus tard, en 2001, la suite de la légende de zu, bien qu'ayant une surenchère d'effets spéciaux , restait à ce jour le film employant au mieux les effets spéciaux et numériques.

The Stormriders d'entrée montre cette volonté de créer un film bourré d'effets spéciaux et numériques, mais au contraire de la légende de zu , ceux-là sont très mal employés. L'un des principal défaut de ce film sont ses combats, beaucoup trop brouillons, avec des effets spéciaux intéressants mais mal employés, des ralentis inutiles... The Stormriders tente clairement de se démarquer des autres films du genre tout en copiant la légende de zu en utilisant des effets numériques pour son univers de genre fantastique, mais malheureusement tout est raté, aucun combat ne sauve le film du désastre. Beaucoup d'argent a été investi dans ce film pour créer les effets, mais on a l'impression au final que le réalisateur n'a pas su vraiment quoi en faire et les a utilisés n'importe où et n'importe comment, un manque d'expérience certain qui conduit à la perte du film. Ce qui aurait pu donner un bon film d'effets spéciaux donne un film brouillon et qui fatigue vite l'oeil du spectateur. Quant au reste, les acteurs heureusement sont très corrects, (une mention spéciale à l'actrice Shu Qi encore très jeune dans ce film qui parvient à égayer un peu ce film) le scénario quant à lui souffre d'une histoire d'amour inintéressante et qui ennuie fermement, les décors quant à eux sont très corrects. Les seuls points positifs du film sont les quelques décors numériques très réussis (la statue), ou alors le dragon créé numériquement, seules véritables réussites de ce film. Andrew Lau surtout connu pour sa trilogie des Infernal Affairs, déçoit ici beaucoup.

 

Ma note : 7/20

Partager cet article

Repost 0
Published by sophcaro - dans Films de sabre
commenter cet article

commentaires

Ichigo 28/08/2012 21:11


j'ais vu les notes que tu met à certains films.... mon dieu , tu te dis amateur?! honteux tu me diras tu pourrais tout à fais faire critique en effet ils n'ont aucun gout et descendent des films
box office en fleches ! 

sophcaro 02/09/2012 17:31



Ce que j'apprécie chez les amateurs de films asiatiques, c'est leur grande ouverture d'esprit...