Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Articles Récents

Pages

2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 13:25

undefined

Film taïwanais de Yee Chin-yen (2002)

Genre : romance

Durée : 1h25

Avec : Wilson Chen Bo-Lin (Shi-Hao) , Guey Lun-Mei (Ke-Rou)


Résumé :  Kerou et Yuezhen, deux lycéennes de 17 ans, sont les meilleures amies du monde. Leur complicité peut aller jusqu’à une attirance sexuelle qu’elles se refusent à reconnaître. Yuezhen est folle amoureuse de Shihao, beau gosse qui concourt pour les championnats de natation, mais elle ne confie son secret qu’à Kerou, qui elle n’est pas attirée par Shihao. Elle s’enferme dans son mutisme et demande à Kerou de parler à Shihao, qui s’exécute en fidèle amie. Mais lui ne s’intéresse pas à Yuezhen…


bluegatecrossing-001.jpgMa critique : Blue Gate Crossing est un petit film taïwanais sur l'adolescence, les premiers émois amoureux d'un groupe de 3 personnes. Je ne m'attendais à rien de bien transcendant en lisant le résumé du film, du déjà-vu me disais-je et j'ai pourtant très vite été absorbée par l'histoire. J'étais quelque peu inquiète quant aux jeu des acteurs, tous très jeunes. La difficulté du film était de rendre intéressant une histoire déjà-vu, et c'est là que les acteurs interviennent. J'ai été bluffée par leur jeu, criant de réalisme, et dont l'innocence de leurs personnages se reflétait sur leur visage.

Chacun des 3 personnages principaux m'a intéressée à sa manière. Tout d'abord Kerou, le personnage principal. En bonne amie, elle accepte d'aller parler au jeune homme qui intéresse tant sa meilleure amie. On s'aperçoit très rapidement que c'est pourtant à contrecoeur, et bien que rien ne soit dit, au début en tout cas, on comprend qu'elle est amoureuse de sa meilleure amie. Shihao qui au départ pouvait apparaître comme un garçon puéril (voir la scène du défi avec son ami), s'avère en réalité un garçon touchant , de par sa manière de tenter de s'approcher de la fille qu'il aime et de ses dialogues avec elle (il n'hésite pas à lui dévoiler, avec certes une certaine gêne, des secrets bien personnels, des choses qu'un garçon n'évoquerait pas avec une fille, en tout cas certainement pas avec la fille qu'il convoîte). Yuezhen quant à elle, est peut-être le personnage le moins intéressant du trio, si ce n'est dans son amour obssessif pour le jeune homme (elle collectionne des objets lui appartenant, qu'elle lui a plus ou moins "volé"). Trois amours à sens unique, et pourtant le film ne sombre jamais dans le drame.

Voilà un film qui parlera à tous, chacun se rémorera avec émotion sa jeunesse, ses questionnements, ses peines de coeurs et ses premiers émois amoureux.


Ma note : 15/20 

Partager cet article

Repost 0
Published by sophcaro - dans romance
commenter cet article

commentaires

yukio 19/02/2010 22:49


Un film faisant partie du nouveau genre cinématographique qui se développe en asie (hyper-réalisme) avec en plus un message très engagé.
J'ai vraiment beaucoup aimé et je suis assez d'accord avec ta critique