Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Articles Récents

Pages

23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 14:58


Souffle


undefined




L'histoire : Un prisonnier s'éprend d'une jeune femme qui vient lui rendre visite.

Genre : drame


Bande annonce


Sortie le 21 Novembre









Je suis un cyborg

undefined


L'histoire
:
I
nternée, Young-goon est persuadée d'être un cyborg. Elle refuse de s'alimenter préférant sucer des piles et parler aux distributeurs automatiques. Il-Soon pense que tout va bien ! Grâce à son pouvoir qui lui permet de voler les qualités des gens qu'il observe, il est le seul à la comprendre. En tombant fou amoureux d'elle, il va tenter de la ramener à la réalité...

Genre : drame, comédie, fantastique

Bande annonce


Sortie le 12 décembre






Journal d'un jeune Nord-Coréenne

undefined

L'histoire
:
S
u-ryeon, une étudiante, fait face à un père scientifique absorbé par ses recherches, et à une mère entièrement dévouée à son mari. Après voir juré de ne pas répéter les "erreurs" de ses parents, Su-ryeon finira par se montrer compréhensive vis-à-vis d'eux et choisira elle aussi de consacrer sa vie à la recherche.


Genre : drame, comédie dramatique


Bande annonce


Sortie le 26 Décembre

Repost 0
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 17:58

13 Novembre



The Twins Effect 2


undefined




Résumé : Au royaume de Huadu, gouverné par une reine cruelle, les hommes sont réduits à l'esclavage. Mais une prophétie prédit qu'un jour un jeune garçon, né pour être roi, rendra aux hommes leurs droits. Char est ce jeune garçon. Avec son frère Coal, il travaille dans un cirque ambulant. Un ami leur remet un jour une mystérieuse carte grâce à laquelle ils trouveront gloire et fortune. Pour les protéger et les accompagner dans leur quête, les jeunes frères sont accompagnés par Blue et Spring, deux redoutables guerrières.

















Ju-On/ The Grudge 2


undefined





Résumé : Aubrey apprend que sa soeur Karen est hospitalisée au Japon. Peu de temps après son arrivée à Tokyo, Aubrey est avertie que sa soeur est devenue l'esclave de quelque chose d'invisible et de dangereux.
De son côté, Allison étudie dans une école internationale de Tokyo. Décidée à se faire bien voir des élèves les plus populaires de l'établissement, elle est prête à tout, y compris se rendre dans une mystérieuse maison incendiée, lieu de plusieurs meurtres inexpliqués et d'étranges disparitions...
Jake, un garçon introverti, n'est pas heureux que son père veuf refasse sa vie avec Trish. Le fossé se creuse entre lui et les siens, mais aussi avec tous ses voisins qui semblent avoir des comportements de plus en plus étranges...
Ces trois jeunes gens ne le savent pas encore, mais ils ont rendez-vous avec une terrifiante malédiction que plus rien ne retient enfermée...



nti_bug_fck
Repost 0
10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 05:00

24 Octobre

La cité interdite

undefined




Résumé : Chine, Xème siècle, Dynastie Tang. De retour à la Cité interdite après une longue absence, l'Empereur découvre qu'un complot se trame au coeur même de son palais. Les dangereuses alliances et les manipulations des conspirateurs n'ont qu'un seul but : prendre le pouvoir du plus grand Empire au monde. La trahison viendra de l'intérieur : une rébellion menée par la reine elle-même...















25 Octobre


Dog Bite Dog


dog-bite-dog-z2hd.jpg




Résumé : Pang, un tueur sans merci venu du Cambodge, débarque à Hong-Kong pour assassiner la femme d'un juge. Il tue de sang froid sa victime dans un restaurant mais il est repéré dans sa fuite par une équipe d'enquêteurs qui venait d'arriver sur le lieu du crime.














Coffret la femme scorpion 6 DVD

undefined




6 films

La femme scorpion
Elle s'appelait Scorpion
La tanière de la bête
Mélodie de la rancune
La Nouvelle Femme Scorpion - Prisonnière n° 701
La Nouvelle Femme Scorpion - Cachot X
Repost 0
7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 05:00
18376846.jpg
                                                                                        Film coréen de Joon-Ho Bong (2003)
                                                                                        Genre : policier, drame
                                                                                        Durée : 2h10
                                                                                        Avec : Kang-Ho Song, Sang-Gyeong Kim

L'histoire : En 1986, dans la campagne au sud de Seoul. Des jeunes femmes sont violées et assassinées, toujours sous la pluie, et quand elles sont habillées en rouge. Le pays, à peine sorti de la dictature, a une police brutale et un peu stupide. Le lieu d’un des crimes est tellement piétiné qu’il ne reste plus d’indices. Un spécialiste de Séoul met son nez dans l’affaire, au grand dam du policier chargé de l’enquête. Ce dernier est sûr de son flair mais n’hésite pas à inventer des preuves pour accuser l’idiot du village. Les deux hommes coopèrent quand il devient évident que le meurtrier court toujours. Ils attrapent enfin le poisson idéal, un jeune homme étrange et pervers. Mais ils n’ont ni aveu ni preuve…

undefinedCritique : Voilà encore un film dont on n'attend pas grand chose mais qui se révèle au final une bonne surprise. Memories of Murder est tirée d'une histoire vraie, celle du 1er tueur en série qui a tué en Corée 10 femmes entre 1986 et 1991. Memories of Murder ou l'opposition de 2 flics aux caractères et méthodes de travail différents. Le film est à la fois une critique des méthodes de travail des flics de campagne, prêts à accuser n'importe quel gars pour un meurtre, sans aucune preuve concrête, afin de boucler le dossier, et à la fois un très bon polar. Cette histoire de serial killer se laisse suivre sans une pointe d'ennui, jusqu'au dénouement final absolument imprévisible et acceptable *début spoiler* après tout, combien d'histoires du genre restent irrésolues ? Beaucoup.... *fin spoiler*. Interprétations des acteurs remarquables, narration impeccable, c'est bien filmé, bref rien à redire de ce film, qui m'aura vraiment fait passer une agréable soirée.
Le film fut classé 2ème au box office coréen en 2003.


Ma note : 17/20
Repost 0
Published by sophcaro - dans drame
commenter cet article
30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 05:00
undefined
                                                                                                    Film coréen de Seung-Wan Ryu (2006)

                                                                                                    Genre : action
   
                                                                                                     Durée : 1h30

                                  Avec  : Seung-Wan Ryu, Du-Hong Jeong, Beom-Su Lee


L'histoire : Un policier revient dans sa ville natale pour assister aux funérailles d'un ami d'enfance, mort dans de mystérieuses circonstances. Avec un ancien camarade, ils se lancent à la recherche du tueur. L'enquête les mène jusqu'à une vieille connaissance devenue caïd d'un gang local. Tous deux experts en arts martiaux, ils vont faire payer le traître...

undefinedCritique : Voilà un film dont je n’ai pas retenu grand-chose. Déjà il est assez lent à démarrer, il ne commence réellement qu’à partir de la 20ème minute ; puis on ne peut pas dire que le scénario soit très inventif. Ajoutons à cela que les scènes d’action sont parfois un peu ridicules (le combat contre les jeunes dans la rue), plus fait pour impressionner (bah oui quand un gars se bat contre 100 personnes ça fait toujours de l’effet) que pour être crédible. Un film qui ne se prend pas au sérieux donc ? Absolument, mais malheureusement vraiment ridicule parfois ( le coup du jet d’eau dans les toilettes, ouah le bon gag !). Bon on regardait le film pour l’action surtout, alors ça donne quoi ? Honnêtement seule la (longue) scène finale m’aura impressionné. Certains plans sont mémorables (le coup des portes dans le resto, très bien pensé), puis tous les combats dans cette scène en général sont réussis. Un film pourtant pas très long pour un film asiatique (1h30), mais qui malheureusement arrive quand même à parfois un peu ennuyer le spectateur. Faut le faire. Un film donc pas mémorable, mais avouons-le quand même bien sympathique pour certains passages. A voir un soir pour se détendre, pas pour se creuser les méninges.

 
Ma note : 12/20



Creitiquenti_bug_fck
Repost 0
Published by sophcaro - dans action
commenter cet article
26 septembre 2007 3 26 /09 /septembre /2007 05:00
undefined

                                                                                    Film japonais de Shiota Akihiko (2007)
                                                                                    Genre : action, drame
                                                                                    Durée : 2h20
                                                                                   Avec : Satoshi Tsumabuki (Hyakkimaru) , Kou Shibasaki (Dororo)


Résumé : A sa naissance Hyakkimaru est sacrifié par son père à 48 démons qui lui donnent le pouvoir de contrôler le monde en échange de 48 parties du nouveau né. Le reste de l'enfant est récupéré par un guerrisseur qui lui fabrique un nouveau corps. Désormais Hyakkimaru vit pour tuer un à un les démons, et ainsi retrouver les parties manquantes de son corps.

undefinedCritique : Après Love my Life, voici une nouvelle adaptation de manga, cette fois-ci du mangaka Ozamu Tetsuka. Malheureusement là c’est beaucoup moins bien réussi. Proche du ratage en fait. Le gros problème du film est qu’il est d’une platitude à piquer un somme. Personnellement j’ai du m’y reprendre à 3 reprises pour parvenir à le terminer. Cela vient surtout d’une réalisation impersonnelle. L’acteur principal d’ailleurs semble s’ennuyer profondément et se demander ce qu’il fait dans ce film. Pour jouer le rôle du voleur, certains auront remarqué qu’il s’agit de Kou Shibasaki, que je préfère nettement en tant que chanteuse en ce qui me concerne. En tout cas on peut dire que ça nous change de son rôle dans Battle Royale … Ah et pour finir avec le casting, j’ai eu la mauvaise surprise de découvrir que l’acteur Eita Nagayama jouait dedans, acteur que je suis bien trop habituée à voir dans des dramas japonais, je citerai notamment Tokyo Friends et Sapuri, et que je ne peux plus supporter de voir à l’écran. Me demandez pas pourquoi, c’est comme ça, alors j’ai failli m’arracher les cheveux en voyant qu’il avait un rôle (petit certes) dans ce film. Quoi, il doit aussi polluer le grand écran, ça lui suffit pas les dramas ? Bref, c’était la goutte d’eau qui faisait déborder le vase. Parlons aussi des effets spéciaux. Honnêtement j’ai eu parfois l’impression de retourner 10 ans en arrière, ça laisse vraiment à désirer, et ce n’est souvent pas très bien fait. Globalement ça reste quand même visionnable, mais au 21ème siècle on est en droit d’attendre un peu mieux que cela. De plus, pas une seconde on ne se prend de sympathie pour le héros et ses petits problèmes, ça nous passe carrément au-dessus de la tête. Dororo est une énorme déception : trop long, musique plus que moyenne (le générique de fin donne tout le ton du film en fait, comme si c’était qu’un gros gag de 2h20) et enfin Kou Shibasaki qui brasse de l’air en jouant le pitre constamment nous empêchant de (trop) nous assoupir.

Ma note : 7/20

Repost 0
Published by sophcaro - dans action
commenter cet article
23 septembre 2007 7 23 /09 /septembre /2007 05:00
undefined
                                                                                                Film HK de Johnnie To (2006)
                                                                                                Genre : action, policier
                                                                                                Durée : 1h45
                                                                                                Avec : Anthony Wong, Francis Ng, Nick Cheung, Josie Ho

L'histoire : Macau, 1998. Trois tueurs à gage venus de Hong Kong débarquent pour liquider un des leurs, qui a trahi le milieu afin de changer de vie...

undefinedCritique : Vous l'aurez bien compris, il s'agit d"une suite du film The Mission, d'ailleurs cela aurait très bien pu s'appeler The Mission 2. On retrouve notre bande de tueurs, à peine changés (c'est quoi cette coupe de cheveux Anthony Wong?), revenus pour tuer leur ancien ami, qu'ils avaient aidés à fuir dans The Mission. Très vite on devine que ça ne va pas se passer comme prévu, les vieux amis ont trop de plaisir à se revoir, alors c'est pas pour se trouer la peau... Dans le casting on notera la présence de l'actrice Josie Ho, si bonne dans Butterfly mais qu'ici passe carrèment inaperçue (ou alors pète les plombs quand il faut pas). Pour moi ce fut un vrai plaisir de retrouver ces 4 acteurs, Anthony Wong en tête avec son calme légendaire, et ce malgré cette coupe de cheveux punk horrible (virez-moi celui qui lui a fait ça !). Globalement je crois avoir plus apprécié ce film que le précédent. Sauf la fin évidemment, trèssssss décevante. Arf Johnnie To, là tu me déçois. Ca fait 2 films de suite (avec Running on Karma) que tu me ponds une fin qui m'agace.
Ici on ne s'attarde pas à développer le caractère des héros, cela a déjà été fait dans The Mission, donc il est malgré tout quasi-indispensable d'avoir vu ce dernier pour éprouver un minimum de sympathie pour ces 4 lascars. Dans les personnages secondaires, mention spéciale au sergent Chen (interprété par Richie Ren), dans le rôle d'un tireur hors pair et au sang froid exemplaire lol. Probablement l'un de mes passages préférés du film, bien qu'il y en ait de nombreux mémorables.   

Ma note : 17/20
Repost 0
Published by sophcaro - dans action
commenter cet article
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 05:44

undefined
                                                                                                Film japonais de Koji Kawano (2006)
                                                                                                Genre : romance
                                                                                                Durée : 1h35
                                                                                                Avec : Yoshii Rei (Ichiko) , Asami Imajuku (Eri)

L'histoire
:  Ichiko Izumiya est amoureuse de Eri Jôjima. Elle fait son coming-out à son père. On suit l'évolution de ce couple, leurs doutes...



love-my-life-still01.jpgCritique : Love my life est l'adaptation du manga du même nom d'Ebine Yamaji. Autant le dire tout de suite je n'ai pas lu ce manga, donc je ne pourrai pas dire si c'est fidèle ou pas au bouquin. Ma critique se fera donc uniquement sur le film, et nullement basée sur une quelconque comparaison.
Quand j'ai commencé à regarder le film, je me suis demandée s'il ne porterait pas plutôt sur les parents d'Ichiko. Je m'explique. Ichiko découvre un secret à leur propos dont elle était loin de se douter, et sur lequel le film se centre pendant les 25 premières minutes. Heureusement , on ne s'attarde pas plus longtemps sur les parents, on regarde quand même pas le film pour ça. Mais pour quoi au juste regarde t-on le film ? Le scénario tient sur un timbre poste. Il s'agit plus de narrer quelques mois dans l'existence de l'héroîne, et les divers évènements qui vont avoir lieu dans ce court laps de temps. Mais surtout, le film se centre sur sa relation avec Eri, et les quelques remouds qu'elle va subir. Bon on n'est pas dans un drame non plus, pas de quoi trop s'alarmer ;-) Le film est accompagné d'une bande son très mise en avant et très pop/rock. Sympa sans plus. L'interprétation des actrices est tout à fait correcte, même si le perpétuel sourire Colgate d'Ichiko peut parfois agacer, mais au final rend le personnage bien sympathique (un peu niais certes parfois, mais au final attachant). Un film qui se regarde sans une pointe d'ennui, c'est léger, mignon, frais, pas prise de tête (ouf ça change !), et le film finit qu'on garde encore pendant quelques minutes un petit sourire aux lèvres.


Ma note : 16/20
Repost 0
Published by sophcaro - dans romance
commenter cet article
16 septembre 2007 7 16 /09 /septembre /2007 05:00

undefined
                                                                                        Film japonais de Takashi Tsukinoki (2005)
                                                                                        Genre : drame, horreur
                                                                                        Durée : 1h55
                                                                                        Avec : Mitsuru Hirata, Maki Horikita

L'histoire : Une famille toute entière est tuée par un sale fou, seule une survie de la famille, une des filles qui était partie en voyage scolaire. Une étrange relation va alors avoir lieu plus tard, avec la survivante et la fille du tueur qui ont toutes les deux le même âge.


undefinedCritique : A la base ce genre de résumé me fait tout de suite fuir. Ca sent le drame tragique à plein nez. Pourtant, un soir d'ennui je me suis décidée à un peu sortir des sentiers battus pour ce film étrange.
Après 15 minutes laborieuses, où on finit par se demander si le taxi va un jour arriver à l'hôpital, le film commence réellement, le film faisant un bond de plusieurs années en avant. Présentation des personnages assez courte ce qui n'est pas un mal, puis la fameuse rencontre a lieu.
Bien sûr tout l'intérêt du film réside dans ce fameux lien qui se tisse entre les deux jeunes femmes. Très vite on remarque l'esprit malsain de la fille survivante du massacre, et la vengeance qui l'anime. On craint le pire. En parallèle, on a droit à quelques flashbacks, nous expliquant les raisons de l'assassinat de cette famille. Un procédé classique, mais qui fonctionne, le moment de l'incrustation de ces scènes étant toujours bien choisi et faisant parfois écho à une scène se déroulant dans le présent. Ceci sera surtout le cas vers la fin du film, totalement imprévisible, et là je dis chapeau pour le suspens maintenu tout le long.

Voilà un film dont la fin a beaucoup joué pour mon appréciation finale : une autre fin et j'aurai sans doute descendu le film en flèche. Les deux actrices offrent une prestation tout à fait honorable, rendant leur rôle crédible (et dans ce genre d'histoire c'était particulièrement essentiel).  J'ai par contre été un peu gêné par le nombre incessant de flashbacks concernant l'héroine, servant à expliquer son esprit "torturé". Je ne pense pas qu'ils étaient nécessaires, l'actrice offrant une prestation suffisamment correcte pour que son rôle soit crédible.


Note : 14/20
Repost 0
Published by sophcaro - dans drame
commenter cet article
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 23:09



Réincarnation

18796725-w434-h-q80.jpgRésumé : Il y a 35 ans, un massacre est commis dans un paisible hôtel de tourisme... Pris d'une crise de folie, un professeur d'université se livre à un véritable carnage, faisant 11 victimes parmi les clients et le personnel de l'hôtel et assassinant toute sa famille, tout en enregistrant ses meurtres à l'aide d'une caméra vidéo.Aujourd'hui, le réalisateur Matsumura s'apprête à porter ce fait-divers à l'écran sous le titre Réminiscence. Il choisit la jeune actrice Nagisa Sugiura pour en tenir le rôle principal. Alors que le tournage approche, Nagisa est la proie de rêves atroces et d'hallucinations morbides. C'est alors que Matsumura annonce à son équipe son intention de tourner son film sur les lieux mêmes du massacre...

Genre : horreur

Bande annonce

Sortie le 5 Septembre





 
Le mariage de Tuya



undefined Résumé : Au coeur de la Mongolie chinoise, Tuya se bat pour faire vivre ses enfants et son premier mari blessé suite à un accident. Afin de résoudre ses problèmes, elle décide de divorcer et de trouver un nouveau mari. A la seule condition que celui-ci accepte de supporter toute sa famille, y compris son premier époux.

Genre : drame




Sortie le 19 Septembre








Le dernier voyage du juge Feng

undefined



Résumé
: Un tribunal ambulant : un juge, une greffière, un apprenti et un vieux cheval qui transporte les dossiers. Un voyage hors du commun à travers la Chine rurale et ses minorités ethniques.

Genre : drame


Sortie le 3 Octobre








Secret Sunshine

undefined

Résumé
:
A
près la mort de son mari, Shi-ae décide d'aller vivre dans le village natal de celui-ci afin d'élever son fils. Elle y donne des cours de piano mais ne parvient malgré tout pas à s'adapter à son nouveau lieu de vie. Auprès de Kim Jong-chan, un mécanicien, elle trouve un peu de réconfort.



Genre : comédie, romance


Sortie le 17 Octobre   









 
La forêt de Mogari

undefined
Résumé
:
Shigeki vit dans une petite maison de retraite sous le regard bienveillant d'une aide-soignante, Machiko. Sans le savoir, tous deux partagent un lourd secret : la perte d'un être cher.A la suite d'un accident de voiture, Shigeki et Machiko se retrouvent seuls et désemparés. Lorsque le vieil homme s'enfonce dans la forêt voisine, Machiko n'a d'autre choix que de le suivre. C'est là, au coeur de cette nature protectrice, qu'ils vont à nouveau se sentir vivants.

Genre : drame



Sortie le 31 Octobre

Repost 0