Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Articles Récents

Pages

11 janvier 2007 4 11 /01 /janvier /2007 22:20
41ZhS4ueGjL.-SS500-.jpg

Films HK de Andrew Lau
Genre : thriller , policier
Durée : 1h50 chaque environ
Avec : Andy Lau , Tony Leung , Anthony Wong

Résumé : Ming est une taupe dans la police de Hong Kong, implantée là par les bons soins du patron de la triade. Yan est un policier infiltré dans la triade depuis dix ans. Son casier judiciaire bien alourdi par les années est là pour témoigner de sa réussite.
Parfaite symétrie des situations et des hommes : Ming et Yan sont également fatigués des rôles que leur font jouer, dans l'ombre, leurs patrons respectifs. Ming rêve de devenir un vrai policier. Yan est las de tuer au nom de la justice et voudrait pouvoir se retirer enfin.

J’ai longtemps hésité quant à faire une fiche par film ou à tous les regrouper en une seule fiche commune . J’ai finalement penché vers la dernière solution , mes critiques pour les 3 films se recoupant un peu .

 
undefinedInfernal Affairs est un thriller policier que l’on peut qualifier de chef d’œuvre, cultissime en Asie et aussi très connu par le public Occidental, la preuve Martin Scorcese a récemment fait le remake du film sous le nom les Infiltrés , avec en tête d’affiche les célèbres acteurs Matt Damon et Leonardo Di Caprio. Infernal Affairs a fait de son réalisateur Andrew Lau un homme désormais reconnu par ses pairs pour son talent exprimé dans le film mafieux . Andy Lau et Tony Leung ont aussi eu toute la reconnaissance qu’ils méritaient suite à la sortie de ce film. Difficile de vraiment exprimer ce que l’on pense de ce film, l’émotion étant telle après l’avoir visionné qu’on n’arrive à peine à dégager une trame de nos pensées. On sait juste qu’on a passé un agréable moment devant ce monument du cinéma asiatique.   



undefinedMalheureusement, ce bonheur qu’on a eu après l’avoir visionné ne se reproduit plus lors du second volet de la trilogie. Le système de remonter dans la jeunesse de ces 2 taupes, et de savoir comment leur infiltration a commencé, est certes ingénieux. Le film souffre cependant d’un scénario trop complexe et confus. On arrive difficilement à comprendre le rôle de chaque personnage , de quel côté se situe t-il… De plus, le scénario prend soin de ne pas tout nous expliquer, au spectateur d’aller ensuite chercher lui-même ses réponses. Malgré toute la bonne volonté du monde, on n’y comprend pas grand chose et on frôle parfois l’ennui . Heureusement , le film est pourvu de très bons acteurs très charismatiques, à part quelques ratés , comme Edison Chen qui interprète le rôle de Ming.



undefinedAprès cette déception, on ne s’attend pas à un miracle pour Infernal Affairs III. Souvent décrié comme étant le moins bon des 3 films, même pas ses propres acteurs (Andy Lau et Anthony Wong avaient dit après coup ne pas avoir compris l’utilité de sortir ce film qui n’apportait rien de plus), il est pourtant plus facile à comprendre que le précédent . Cela est en partie due à une intrigue simplifiée, et à un rythme relativement lent. Le film se projette sur les évènements qui se sont déroulés avant la mort de Yan (Tony Leung) et a donc recourt à de nombreux flashbacks. Le film apporte aussi son lot de scènes comiques, avec les scènes entre Tony Leung et sa psy (Kelly Chen), cassant un peu l’atmosphère lourde et dramatique du film, ce qui repose agréablement le spectateur. Un film qui tente ,du mieux qu’il peut, de faire la lumière sur quelques zones d’ombres qui entouraient les 2 précédents films .

Un sentiment amer se dégage après le visionnage de cette trilogie. Sentiment de déception, car on se dit, que si le scénario avait été moins confus, alors cette trilogie aurait été un véritable chef d’œuvre du cinéma asiatique .

Pour ceux qui n’ont jamais vu Infernal Affairs, je vous conseillerai avec insistance de regarder le 1er volet  et de passer votre chemin sur les 2 suivants.

 
 Mes notes 

Infernal Affairs : 17/20 ; Infernal Affairs II : 12/20 ; Infernal Affairs III : 13/20

Partager cet article

Repost 0
Published by sophcaro - dans action
commenter cet article

commentaires

STAN AFTERMATH 18/12/2010 13:08



IA 1 : 18 / 20


IA 2: 18 / 20


IA 3 : 18 / 20



sophcaro 08/02/2011 12:24



Eh ben, on croit rêver lol



Murciel 02/03/2009 16:42

Le premier volet est décidément un vrai chef d'oeuvre...Je n'ai pas encore eu le temps de voir les deux autres, juste le début du II et je ne m'attends pas à un film aussi génial que le I(et tes impressions ne font que renforcer ma quasi-certitude)Enfin pour ce qui est du premier, j'ai rarement vu un aussi bon polar à par peut-être Heat de Michael Mann et encore....J'ai trouvé que la jeu d'acteur est remarquable(je l'ai vu en V.O pour le coup) et que le scénario est vraiment très bon. Le film est long mais je n'ai pas vu le temps passer et j'aurais même souhaité qu'il dure plus longtemps. Bref le I est un excellentissime polar(un des meilleurs jamais fait à mon avis, bien que je n'ai pas vu tous les polars du monde ;-)) les personnages sont nuancés et magistralement interprétés(Et puis Andy Lau ne me laisse pas insensible, j'avoue)

sophcaro 06/03/2009 12:50


Andy Lau, en plus d'être un acteur excellent (mon préféré aussi) ne peut pas nous laisser insensible

Dommage que les volets suivants de la saga n'aient pas réussi à être du même niveau que le premier.


raindrop 14/01/2007 17:20

Décidément, on sera jamais d'accord!!!le 2e est mon préféré: le plus flamboyant, le plus complexe et les personnages les plus classes!

sophcaro 14/01/2007 18:03

oui le plus complexe , c'est justement ça qui cloche ;-)